Direction

Mener par l’exemple

Le (la) Secrétaire général(e) adjoint(e) aux services de contrôle interne est nommé(e) par le Secrétaire général(e) à l’issue de consultations avec les États Membres, et sa nomination est approuvée par l’Assemblée générale pour un mandat de cinq ans non renouvelable. Il ou elle aide le Secrétaire général à s’acquitter de ses responsabilités en matière de contrôle concernant les ressources et le personnel de l’Organisation en procédant à des audits, des investigations, des inspections et des évaluations.

Fatoumata Ndiaye, Secrétaire générale adjointe

Fatoumata Ndiaye

En octobre 2019, Mme Fatoumata Ndiaye du Sénégal a été nommée Secrétaire générale adjointe aux services de contrôle interne au sein du Bureau des services de contrôle interne (BSCI), pour un mandat de cinq ans non renouvelable.

Mme Ndiaye, qui occupait auparavant le poste de Directrice générale adjointe chargée de la gestion au Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), pourra s’appuyer sur les connaissances et l’expérience pratique acquises en 24 ans de carrière dans les domaines de l’audit, des investigations et de l’évaluation, au cours desquels elle s’est notamment consacrée à la collaboration entre les organismes des Nations Unies, ainsi qu’à la supervision et à la coordination d’activités et de services dans les domaines des ressources humaines, des finances, du budget, de l’informatique et de l’administration. Elle a aussi apporté des contributions importantes à la conduite de la réforme structurelle de l’Organisation.

Mme Ndiaye a intégré le système des Nations Unies en 1995. Depuis, elle y a exercé diverses fonctions : elle a notamment dirigé le Bureau de l’audit interne et des investigations de l’UNICEF et la Division de l’audit interne du BSCI, et a siégé dans plusieurs organismes interinstitutions, notamment le Comité de haut niveau sur la gestion, le Comité permanent interorganisations, le Groupe des Nations Unies pour le développement et le Groupe directeur de haut niveau sur la prévention de l’exploitation et des atteintes sexuelles. Avant sa carrière à l’ONU, elle travaillait pour Coopers & Lybrand en tant que Directrice des Services de conseil en gestion pour le Sénégal.

Mme Ndiaye est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’École supérieure de gestion des entreprises du Sénégal et d’un diplôme de troisième cycle en audit de l’Université Paris-Dauphine en France. Elle parle couramment l’anglais et le français.

Benjamin Gordon Robert Swanson, Sous-Secrétaire général

Le Secrétaire général de l’ONU a annoncé le 7 juilet 2021 la nomination de M. Benjamin Swanson, du Royaume-Uni, comme Sous-Secrétaire général au Bureau des services de contrôle interne (BSCI).

M. Swanson est entré au BSCI en 2013, où il a été Directeur adjoint, basé à Naïrobi, jusqu’en 2015. À ce poste, il a assumé des responsabilités dans la gestion, la surveillance et le contrôle de qualité des enquêtes sur les cas de fraude, de corruption, de mauvaise conduite graves et d’exploitation et d’abus sexuels dans les missions de maintien de la paix de l’ONU en Afrique de l’Est et en Afrique centrale. En 2016, M. Swanson a été promu Directeur de la Division des investigations du BSCI à New York où il était chargé de développer les plans stratégiques et opérationnels, et de gérer un personnel de quelque 89 membres.

M. Swanson est entré aux Nations Unies après une carrière de 30 ans dans les forces de l’ordre britanniques où il a occupé plusieurs postes de direction, essentiellement dans les enquêtes liées à des crimes graves, à la fraude, au blanchiment d’argent et à la criminalité organisée.

Le nouveau Sous-Secrétaire général est titulaire d’une maîtrise en lutte contre la fraude et la corruption de l’Université de Portsmouth, d’une licence de droit de l’Université Northumbria et d’une autre licence de gestion de l’Université de Sunderland au Royaume-Uni.